Portail Océan: Retrouvailles – Da Chen

Environment   May 1, 2019 by Benjamin Aubé

Retrouvailles d’Anciens de Portail Océan: Da Chen

Printemps 2019

Da Chen est assez occupé merci depuis sa graduation comme un des 40 membres de la toute première cohorte de Portail Océan.

Il serait facile de penser que la première année de sa maîtrise en urbanisme à l’Université de Toronto l’inciterait à prendre une pause et à se satisfaire du travail que lui et ses collègues de Portail Océan ont accompli lors de leur année mémorable.

Pas si pour Da.

Oui, il s’assure de rester concentré sur ses travaux universitaires. Mais il a également été sélectionné pour rejoindre le programme de Développement des jeunes entrepreneurs de l'Association des Nations Unies du Canada (UNAC), qui offre des compétences, de l'expertise et du mentorat aux jeunes de 18 à 29 ans pour leur permettre de participer à l'économie durable et de promouvoir les objectifs de développement durable de l'ONU

Et comme si cela ne suffisait pas, Da est également devenu membre du conseil consultatif de la jeunesse pour Waterlution. Il aide l’organisation à promouvoir la sensibilisation aux problèmes liés à l’eau et les possibilités de collaboration dans la création de systèmes de gestion de l’eau durables et innovants dans la région du Grand Toronto.

Da crédite les expériences qu'il a partagées avec ses collègues de l'équipe Portail Océan pour avoir ouvert de nouvelles portes et avoir été d'une valeur inestimable pour sa vie académique et personnelle.

« Je pense qu'un aspect important de mon étude porte en fait sur la manière d'intégrer davantage de connaissances et de perspectives autochtones dans la planification des villes», explique Da. «C’était un élément important lorsque nous sommes allés à Haida Gwaii et à Vancouver. »

« En même temps, j’étais vraiment inspiré par l’expérience que nous avions acquise dans l’exploration de différentes zones marines, en particulier le long de la côte ouest, en examinant les océans, les différents problèmes plastiques et en essayant d’apporter cette perspective dans la planification de nos villes, en gardant ces questions au premier plan et en étant plus au courant de la réalité. »

Da pense encore souvent à ces deux voyages en 2018, et à la manière dont ils l'ont aidé à ouvrir son esprit aux problèmes de l'héritage colonial du Canada et aux traumatismes causés aux peuples autochtones.

« Une partie de moi a vraiment senti qu’en connaissant cette histoire, nous avions la responsabilité d’agir et de faire quelque chose à ce sujet », dit-il.

« Lorsqu’on ne sait pas quelque chose, on risque de ne pas se sentir responsable ni de ressentir le besoin de faire quelque chose. Mais une fois qu’on se rend compte de la réalité, on ne peut plus prétendre qu’on l’ignore. On ne peut pas simplement prétendre que cela ne nous concerne pas. »

Da est également toujours fortement impliqué dans The Pristine Blue Initiative, le groupe de sensibilisation qu'il a fondé avec d’autres jeunes de sa région au cours de son année avec Portail Océan. Le groupe compte maintenant une douzaine de membres, avec une page Facebook très active et de nombreux événements de service et de sensibilisation à l’océan tout au long de l’année.

Dans une métropole très animée comme Toronto, Da admet qu’il peut être facile pour une petite organisation comme la sienne de se sentir perdue.

Mais il ajoute qu’il ne fait pas ce qu’il fait parce que c’est facile.

« L’un des problèmes que nous avons rencontrés est que les voix des jeunes ne sont souvent pas entendues dans les processus d’élaboration des politiques et de prise de décisions », explique Da à propos des objectifs de Pristine Blue.

« C’est quelque chose que nous voulons vraiment revendiquer en tant qu’identité: d’avoir la voix de la jeunesse en tant que perspective, d’amplifier les voix des jeunes leaders d’aujourd'hui.

Da note qu'il est déjà ami avec quelques membres de la cohorte de 2019 Portail Océan et qu'il suit leurs activités sur l'espace communautaire alors qu'ils se préparent pour leur expédition immersive en nature sur la rive nord du lac Supérieur du 14 au 24 juin.


Post comment

You must write a comment to post it!
Other Blogs
View all blogs
Share this post